Anais - Apicultrice à gambais

Anaïs

Apicultrice passionnée

Connaitre le miel que l'on achète c'est aussi connaitre l'Apiculteur qui le produit, ainsi que son travail. 

Voici donc en quelques lignes la relation que j'entretiens avec mes abeilles ainsi que mes méthodes de production.  

Mon Apiculture

​Le bien-être de l'abeille avant le miel

J'oriente mon Apiculture vers le respect des abeilles avant la production de miel. Je fais le maximum pour faire perdurer sainement mes colonies au fil des années.

Si par exemple, l'emplacement des ruches devient dangereux pour elles (traitement agricole, attaque massive de frelon etc...), je préfère les installer ailleurs au risque de perdre une belle récolte de miel spécifique. Cela évite aussi de retrouver ces éventuels traitements dans le miel. C'est donc meilleur pour tout le monde!

Des emplacements de choix pour des abeilles zen

Grâce à la collaboration d'agriculteurs, d'éleveurs et de particuliers, j'ai pu installer mes ruches à des emplacements de choix, sur lesquels mes abeilles ont de quoi butiner toute l'année.

Ceci me permet de ne pas transhumer ( déplacer les ruches sur des miellées ponctuelles) et donc de ne pas  stresser mes abeilles.

Chaque ruche produit le miel en fonction de la flore alentour.

Mais Dame Nature est joueuse et nous réserve bien des surprises. Je n'obtiens jamais le même miel d'une année sur l'autre, et c'est tant mieux! Ainsi chaque récolte est unique.

Un miel éthique

Naturellement les abeilles vont stocker autant de miel que l'abondance de nectar le leur permettra. Ceci représente beaucoup plus que ce dont elles ont besoin pour passer l'hiver, et si je ne le récolte pas, l'excédent sera perdu. 

J'effectue ma dernière récolte fin Juillet afin de permettre aux abeilles de constituer tranquillement leur stock hivernal grâce aux beaux jours restant.

Vous ne trouverez donc pas de miel de lierre, ou de renouée du japon dans ma boutique car ces floraisons tardives leurs sont réservées.

100% naturel

Mon miel est extrait à froid pour conserver toutes ses propriétés, puis tout simplement mis en pot.

Pas de chauffe, pas de transformation, pas d'additif, pas d'ensemencement (mélange de différents miels), pas de brassage (long mélange pour casser les cristaux et le rendre crémeux).

Il est tel qu'à la sortie de la ruche.

Des emplacements de choix pour des abeilles zen

Grâce à la collaboration d'agriculteurs, d'éleveurs et de particuliers, j'ai pu installer mes ruches à des emplacements de choix, sur lesquels mes abeilles ont de quoi butiner toute l'année.

Ceci me permet de ne pas transhumer ( déplacer les ruches sur des miellées ponctuelles) et donc de ne pas  stresser mes abeilles.

Chaque ruche produit le miel en fonction de la flore alentour.

Mais Dame Nature est joueuse et nous réserve bien des surprises. Je n'obtiens jamais le même miel d'une année sur l'autre, et c'est tant mieux! Ainsi chaque récolte est unique.

Un miel éthique

Naturellement les abeilles vont stocker autant de miel que l'abondance de nectar le leur permettra. Ceci représente beaucoup plus que ce dont elles ont besoin pour passer l'hiver, et si je ne le récolte pas, l'excédent sera perdu. 

J'effectue ma dernière récolte fin Juillet afin de permettre aux abeilles de constituer tranquillement leur stock hivernal grâce aux beaux jours restant.

Vous ne trouverez donc pas de miel de lierre, ou de renouée du japon dans ma boutique car ces floraisons tardives leurs sont réservées.

100% naturel

Mon miel est extrait à froid pour conserver toutes ses propriétés, puis tout simplement mis en pot.

Pas de chauffe, pas de transformation, pas d'additif, pas d'ensemencement (mélange de différents miels), pas de brassage (long mélange pour casser les cristaux et le rendre crémeux).

Il est tel qu'à la sortie de la ruche.

A propos de moi

​Une apiculture passion

Passionnés d'abeilles avec mon compagnon, nous pratiquons l'apiculture en amateur depuis début 2016. 

Lassée de mon travail en entreprise, je me suis lancée à plein temps en faisant de ma passion mon métier.

Je vis et travaille à présent au cœur de la nature et à son rythme ce qui est bien plus en adéquation avec mon moi profond.

Je travaille seule sur l'exploitation, et mon compagnon vient parfois en renfort pour les coups durs tels que les créations d'essaims, et les récoltes de miels.

Apiculteurs passionés à Gambais

Anaïs et Thomas

Apiculteurs passion

Mes moyens de vente

​Privilégier la vente locale

Je ne possède pas encore de boutique pour pouvoir vendre mon miel en direct. Néanmoins, toujours dans l'esprit du miel local, je distribue mon miel dans divers point de vente de la région. Vous les retrouvez dans la rubrique "me trouver". 

Lorsque les abeilles entrent en hivernage (aux environs de septembre), vous pouvez aussi me retrouver sur les marchés de la région.

Livraison partout dans le monde

Pour satisfaire la gourmandise des gourmands lointain j'expédie le miel de mes abeilles presque partout dans le monde.

Mes projets de développement

Pour mes colonies

Développer mon cheptel pour pouvoir offrir de nouvelles maisons aux abeilles et participer activement à leur sauvegarde.

Pour mes produits

- Diversifier mes miels grâce à de nouveaux emplacements.

- De nouveaux produits de la ruche tels que le Pollen, la Propolis, les Pains de Cire.

(Je ne produirai pas de gelée royale, car elle n'est pas en adéquation avec mes valeurs. Elle nécessite la mise en stress d'une colonie.)

- Des coffrets de dégustations pour offrir de jolis cadeaux.

- Des collaborations avec des artisans locaux pour la transformation de mon miel en divers produits.

Pour la pédagogie

- Des stages et des formations pour sensibiliser les plus jeunes, pour faire découvrir les abeilles à tous, pour les personnes souhaitant gérer des ruches chez eux.

- Une visite de la miellerie pendant les récoltes pour que petits et grands découvrent tous les procédés d'extraction et de mise en pot du miel.
 

Et toujours

- Du miel 100% naturel, extrait à froid, sans ajout ou transformation, du pur produit de la ruche !

- Des gourmandises faites maison avec le miel de mes ruches.

Mon travail au fil des saisons

​Mars: Le début de "la saisons aux abeilles"

Depuis le mois de Février, la reine a déjà repris sa ponte. La colonie commence à se développer avec les premières naissances des nouvelles abeilles. Les abeilles qui ont passé l'hiver dans la ruche (qui sont bien vieilles à présent), sortent récolter les premiers pollens nécessaire au bon développement des larves. Au fur et à mesure la colonie grossit de plus en plus.

Avril-Mai: Le coup de feu aux abeilles!

La reine va pondre jusqu'à 2500 œufs par jours. Imaginez donc 2500 naissances d'abeilles tous les jours.... La colonie va vite manquer de place dans la ruche. Tout au long des mois de mars-avril-mai, c'est donc l'urgence aux ruchers. Afin de s'assurer que la colonie ne manque pas de place, je prélève très régulièrement des cadres d'abeilles. Grâce à ces cadres de vais pouvoir créer de nouvelles colonies: 3 cadres + 1 reine et c'est partit ;) En parallèle, je commence donc mes élevages de reines.

C'est aussi la période de la miellée de printemps avec la floraison des aubépines, des cultures de colza, des arbres fruitiers etc... Donc pose des hausses sur l'ensemble de mes ruches, contrôle de la montée en miel, puis récolte à la fin du mois de mai. 

C'est aussi la période où je livre les essaims hivernés, réservés durant l'hiver. (contrôle de la qualité des essaims, de la ponte de la reine, des réserves de miel, transvasement dans les ruchettes de transport, gestion des rendez-vous pour le retrait etc.)

L'élevage de reines (de mars à mi-juillet)

J'élève mes reines de la façon la plus naturelle possible.

Je sélectionne des larves dans mes plus belles colonies (pour avoir de belles dispositions génétiques) et je les donne à élever à des colonies orphelines. Environ une vingtaines de reines vont être élevées simultanément dans chacune de mes colonies d'élevage.

Une fois les cellules royales bien développées je vais les introduire dans une nouvelle colonie qui n'as pas encore de reine. La reine va sortir de sa cellule, puis quelques jours plus tard se faire féconder lors de son vol nuptial. Une fois son vol nuptial effectué, elle ne quitteras plus la colonie et pondra jusqu'à la fin de sa vie.

Environ 1 mois avec son vol nuptial je contrôle la qualité de la ponte de la reine, ainsi que le caractère de la colonie. Si ces deux paramètres me donnent satisfaction, je marque le dos de ma reine d'un petit point de vernis spécial de la couleur de l'année.

Pourquoi il est important d'avoir de bonne reines?

La reine étant la seule qui pond, c'est elle qui définit la génétique de la population d'abeilles. Une reine de qualité assure une ponte régulière et donc le maintien de la population. (les abeilles ne vivant que 40j environ, des naissances régulières est nécessaire à la survie de la colonie)

La reine transmet aussi dans son patrimoine génétique la douceur de la colonie. Douceur appréciée d'autant plus lorsque l'apiculture est un loisir, un bon moment que l'on est censé passer auprès de ses abeilles. 

Pourquoi marquer ses reines?

Pour la repérer plus facilement parmi les milliard d'abeilles dans la ruche, mais surtout pour le suivi. Au cours de la saison, les ouvrières de la colonie peuvent décider de remplacer la reine pour divers raisons (reine défectueuse, trop vieille, colonie stressée, manque de place etc...).

Si la reine que vous voyez dans la ruche est marquée, vous êtes sûr que c'est "la vôtre", avec la génétique et les caractères pour laquelle vous l'avez introduite, et non une que vos ouvrières aurait remplacé d'elles-mêmes et donc de génétique et caractères inconnus. 

De plus, grâce à la couleur de son point vous connaissez l'âge de votre reine, ce qui en découle un comportement spécifique de votre colonie et une information utile en cas de souci constaté au sein de votre ruche.

Juin-Juillet: miellée d'été et stages découverte

Le rythme se calme. La frénésie du printemps se passe dans les colonies. 

Je pose des hausses pour la miellée d'été (tilleuls, châtaigniers, ronces, fleurs sauvages).

Ayant un peu plus de temps de libre, je propose les stages "découverte du monde des abeilles" les weekends, pour les curieux de la nature. En semaine je continue de surveiller les colonies en les visitant régulièrement. Fin juillet, c'est la récolte du miel d'été. Récolte, extraction, mise en pot.

Août: préparation de la prochaine saison

Les vacances!! Non je plaisante :( 

Malheureusement, encore beaucoup de boulot même si le rythme est beaucoup moins soutenu.

Il faut encore contrôler les colonies régulièrement, traiter contre le parasite Varroa Destructor, renouveler les trop vieilles reines qui pourraient causer la perte de la colonie durant l'hiver, créer encore quelques nouvelles colonies pour assurer le cheptel de la saison suivante, et s'assurer que toutes les colonies sont au top pour bientôt passer l'hiver (reines en bonne ponte, bonnes réserves de miel, population d'abeilles suffisante etc.)

Septembre à Février: la saison des ventes

Encore quelques visites en septembre pour contrôler les réserves de miel dans les colonies pour l'hiver.

En parallèle, début des ventes sur les marchés et réapprovisionnement des points de vente.

Confection et conditionnement des gourmandises au miel du lundi au jeudi, puis ventes sur les marchés de vendredi à dimanche.

Plutôt que de vendre mon miel en gros et partir en vacance tout l'hiver, j'ai choisi de valoriser au mieux le travail de mes abeilles en vente directe.

Cela me permet d'expliquer le travail de mes abeilles et le mien, vous renseigner sur toutes les questions que vous pourriez vous poser sur l'élaboration du miel, sensibiliser sur l'importance des abeilles, avoir un contact humain entre producteur/consommateur, vous rassurer quant à la provenance du miel.